Mes chambres d'hotes

vignette pub
04.76.53.14.58 - 06.09.83.54.15
contact@ancolie-sportive.com

www.ancolie-sportive.com

Raidlight, mon entreprise

30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 19:34
une Twingo, simple, suffisante…
(L’ancien Scenic avait 340.000km…)
Repost 0
Published by Benoit LAVAL - dans Au Quotidien
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 09:51

Un Trail à Paris ? Oui, ça existe : départ de Saint-Quentin en Yveline, 90% de forêts vallonnées, de jolis petits coins tranquilles et perdus, et l’arrivée au 1er étage de la Tour Eiffel. Cette année c’était aussi la 2ème manche du Chnat de France de Trail.

Cela fait longtemps que je l’avais programmé, mais au matin du départ, je me sens moins en forme pour 80km roulants qui vont faire mal aux jambes… Trop de boulot depuis un mois et demi, et un entraînement en pointillé (4 séances les 3 dernières semaines seulement…), ce matin je pense encore plus au nouveau site, aux colis, à la nouvelle collection… qu’à la course.

Départ prudent, je souhaite gérer ce Trail comme un 100km sur route, c'est-à-dire à un rythme régulier en absorbant les bosses sans à coup, pour garder des jambes jusqu’au bout. Nous formons rapidement un petit peloton de 15 coureurs, c’est rare en Trail de courir en peloton, nous tournons à 14.5km/h sur les premiers 25km très roulants.

Premier décalage quand nous déboulons au coin d’une gare RER en pleine banlieue ! Nous sommes surement aussi étonnés que les passants, il faut dire qu’une bande de furieux crottés qui déboulent en courant dans les escaliers… Quelques kilomètres plus loin, nous sommes en pleine forêt, je perds une chaussure aspirée dans la boue ! Je perds alors une trentaine de secondes.

La course se décante au fil des kilomètres, j’attends le deuxième ravito du 50ème km pour faire le point. Les kilomètres passent doucement, il faut attendre et rester motivé. Nous passons au marathon en 3h07mn sur ce parcours exigeant, pas mal ! Je suis derrière un trio composé de Vincent Delebarre, Damien Vierdet, et un gars que je ne connais pas encore, Emmanuel Gault. Finalement cette chaussure coincée et ces 30s de perdus m’ont décroché, et je suis satisfait d’être une centaine de mètres derrière, à faire mon rythme, plutôt que dans le groupe où il y a nécessairement des petites accélérations de l’un ou de l’autre. Je reviens très près de temps en temps, et parfois je recule. Vers le 47ème, je recolle, et le ravito étant proche, je décide de voir un peu ce que le groupe de devant dit, je les sens ralentir. Au moment où je les rattrape, Vincent s’arrête, il semble avoir une crampe. Damien Vierdet semble en difficulté, mais Emmanuel Gault accroche bien. Passage éclair au ravito, nous sommes maintenant deux en tête. Je vois que Emmanuel Gault est fort sur le plat, pas bon pour le final… j’essaye de le lâcher dans les cotes où il faiblit un peu, mais il reste toujours là comme mon ombre. Juste avant le ravito du 63ème aux Haras de Jardy, Damien Vierdet revient, je dois commencer à ralentir…

Juste après le ravito, mes deux compagnons s’échappent irrémédiablement. Le rythme cardiaque va bien, la digestion aussi, mais les jambes n’arrivent pas à tourner plus vite… Au Parc de Saint-Cloud, quelques centaines de mètres sur le parcours des Championnats de Paris de cross, que je faisais tous les ans, la première fois à 10 ans, il y a 26 ans… Nostalgie… A l’époque ce parcours nous semblait pentu, aujourd’hui c’est à peine un faux plat pour un Trailer…

Dernier ravito, vue magnifique et plongeante sur Paris, la Tour Eiffel est là-bas, à 10km… Les quais de Seine, je regarde régulièrement (trop) le GPS pour voir la distance qui reste et ma vitesse : 12km/h. Je savais que la course se jouerait là, et qu’il faudrait être à 14km/h pour gagner. Je n’ai rien à regretter, une bonne gestion, j’ai aussi tenté ma chance, mais je n’ai pas les jambes suffisantes. Issy les Moulineaux et Jogging-International, passage sous le périph, … puis enfin La Grande Dame !

Dernière anecdote avec le service de sécurité qui fouille nos sacs avant de monter, et nous donne un ticket à passer dans le tourniquet… Les marches s’avalent toutes seules en courant, c’est la cerise sur le gâteau. 1er étage, arrivée : 3ème de l’ECO-Trail de Paris ! (www.traildeparis.com)

Je suis très satisfait, j’avais tellement peur de me ramasser sur cette course piège. J’ai fait une bonne course, avec mon entraînement actuel.  La course était bien organisée, un vrai Trail dans l’esprit : vous faire découvrir les coins nature de la région, et c’est réussi.

Maintenant, cap sur les « vacances » au Népal début avril (Annapurna Mandala Trail – 250km en 8 jours).

Repost 0
Published by Benoit LAVAL - dans Courses
commenter cet article
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 19:30
La fenêtre de planning s'y prétait, alors après avoir été champion de France de raquette à neige en 2001 et 2003, je prenais l'opportunité d'aller remettre les raquettes, dans le Cantal, à Albepierre (domaine de Super-Lioran).

Magnifique rando cool jusqu'au plomb du Cantal (1.850m) de 2 heures le samedi, sous un soleil éclatant, vue à 360°, et reconnaissance du parcours en partie à la descente.

Dimanche, il y a une soixantaine de partants pour cette course "confidentielle" mais relevée, avec le Team TSL et le team INOOK descendus des Alpes. Au "concours" d'allègement des raquettes, je pense être le champion, mais à l'échauffement je repère une fissure qui m'inquiète à la raquette gauche... de toute façon trop tard pour envisager quoi que ce soit.
Départ à 10h15 pour 12km, avec 600m de dénivellé +. Je fais 200m, et... la raquette lâche où il y avait la fissure... Cela m'oblige à rester prudent et à marcher sur des oeufs dans la première grande descente pour ne pas arracher l'autre coté, les "trois-quart arrière" de la raquette ne tenant plus que par une bande plastique de 2cm de large et 3mm d'épaisseur... Je suis pourtant dans les 3 premiers, et nous nous astiquons à relancer l'un après l'autre avec Jérome BOSCH, un vieux compère de raquette depuis 10 ans...  Spécialiste de "Skyrunning" et des courses de montagne de 10km à 15km, il est bien affuté et attaque dans les cotes. Il me lache doucement mais surement dans la grande montée, et je me retrouve à 1'30s en haut. La raquette tient, je fais le maximum pour revenir et préserver la raquette, sait-on jamais, mais l'écart ne bougera plus jusqu'à l'arrivée. Le parcours est très sympa et varié, alternant chemin roulant et chemin sauvage, entre forêt et découvert, vraiment un joli parcours de raquette.

Je fini donc deuxième, vice-champion de France. Quand on a été champion de France, on est forcément un peu déçu, mais quand on est battu par plus fort que soi, il n'y a rien à dire (c'est son 4ème titre de Champion de France de raquette). L'histoire de la raquette n'est qu'une anecdote, je n'aurais de toute façon pas battu Jérome aujourd'hui même sans ce problème. Il est affuté, la course est courte comme sa spécialité, et il a bien préparé ces courses, alors que je prépare maintenant l'ECO-Trail de 80km dans 3 semaines...

En tout cas un bon We, dans un joli massif que je ne connaissais pas, et qui me donne envie d'y revenir l'été pour courir ces crètes à l'entrainement.

http://www.ffme.fr/raquette/index.php
Repost 0
Published by Benoit LAVAL - dans Courses
commenter cet article
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 22:16

Les calanques entre Marseille et Cassis sont mondialement connues.
C’est un mélange de Méditerranée, de montagne, de falaises, … et de sentiers souvent techniques sous le soleil du Sud. C‘est un de mes endroits d’entraînements préférés, un peu loin de Saint-Etienne, mais dépaysant à souhait. Il suffit de loger à Marseille, de prendre le bus pour aller au départ, et revenir en train ! J’y suis venu y courir la première fois en 1992, avant même que je ne courre du « Trail », et j’y reviens deux à quatre fois par an. Il n’y a qu’une vingtaine de kilomètres à vol d’oiseau entre Marseille et Cassis, mais le chemin peut être bien plus long, surtout sans point d’eau au milieu…  Que de bons souvenirs dans ces Calanques, joyau de nature véritablement aux portes de Marseille !

Alors un Trail qui les traverse, bien sûr que j’adore !
Organisé par le Club Alpin Français pour la 25ème fois cette année, le concept est simple : 1 départ et 1 arrivée, 3 points de contrôle, et le reste par où on veut !
Départ de Callelongue, petite crique à l’extrémité est de Marseille, le 1er passage obligatoire est Marseilleveyre, à environ 450m d’altitude. Puis le parcours optimal suit les crêtes (col de la Selle, plateau de l’Homme Mort, col de Sormiou, Col de Morgiou, Col de Luminy, Grande Candelle, arrivée à l’Auberge de Jeunesse  de la Fontasse. 20km et environ 1.100m de dénivelé entre ciel et mer…

A ce jeu de « passer par où on veut », les locaux Marseillais du Marseille Trail Club sont bien sûr un poil avantagés, mais c’est le jeu… Après un bon départ, et un bon rythme, j’ai doublé quatre fois mon adversaire qui finira deuxième. Depuis l’an dernier, j’ai reconnu quelques détails, mais ce matin j’ai fait quelques erreurs, et puis j’ai vu de nouvelles astuces insoupçonnées… Après le yo-yo avec Franck SALGUES (multiple vainqueur et recordman), j’ai fini par prendre le large sur la seconde partie plus physique et moins technique, pour l’emporter dans le même temps que l’an dernier (1h51mn).

C’est une course à la bonne franquette, limitée à 120 coureurs, et sans publicité autour pour ne pas refuser trop de monde… C’est sympa de voir le bon accueil de ce club de randonneurs pour nous Trailers. Aujourd’hui, à l’arrivée c’était paëlla pour le 25ème anniversaire. Il ne me restera plus qu’à y retourner l’an prochain, pour taquiner le record, mais il me faudra alors encore reconnaitre (chouette !) les trucs que j’ai loupés ce matin…

Bilan
Un entraînement très léger depuis le RTT, du repos était nécessaire après un mois de janvier chargé, et avant un nouveau cycle d’entrainement type 100km pour l’ECO-Trail.  Ce WE sonnait la reprise. Outre le Trail d’aujourd’hui, hier j’avais repris le rythme avec skating le matin au Bessat (sous la neige), et deux heures dans les Calanques au coucher de soleil. Je me sens d’attaque pour une grosse semaine d’entraînement ! D’ici l’ECO-Trail, je devrais faire un stop aux Championnats de France de raquette dans 15 jours

Le club alpin Français :  http://cafmarseille.free.fr/spip.php?article41

Le Marseille Trail Club : http://www.marseilletrailclub.com/

D'autres photos des calanques ici : http://benoitlaval.over-blog.com/photo-346056-calanques038_jpg.html 

Repost 0
Published by Benoit LAVAL - dans Courses
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 12:24
Les vidéos... Les photos...








Début de la vidéo de Imaj'Prod
qui passera sur TV8-Mont-Blanc
http://www.outdoor-sport.fr/













Reportage TL7
(aux 2/3 de l'emmission)

http://www.tl7.fr/Sport7-du-26-Janvier.html











Crédit photos : Stéphane Kempinaire/DPPI.
D'autres photos dans la galerie ICI

Sans commentaire... 
Repost 0
Published by Benoit LAVAL - dans Courses
commenter cet article

Articles Récents